Une Française tuée dans un attentat au Caire, 20 blessés

Une jeune touriste française de 17 ans, originaire des Hauts-de-Seine, a été tuée, tandis que vingt-deux autres personnes ont été blessées, selon un bilan égyptien, dimanche soir, par l’explosion d’un engin près d’un café, en bordure du souk Khan el-Khalili, au coeur du Caire historique.

Il s’agit de la première attaque terroriste contre des Occidentaux en Egypte, depuis 2006. L’attentat n’a pas été revendiqué, mais deux suspects auraient été arrêtés.

42 adolescents de Levallois-Perret

« La victime était partie avec un groupe de jeunes de Levallois-Perret » (Hauts-de-Seine), a indiqué, hier soir, le porte-parole du Quai d’Orsay, Eric Chevallier. Le ministère des Affaires étrangères avait annoncé, plus tôt dans la soirée, qu’une Française était morte et qu’une dizaine d’autres Français se trouvaient parmi la vingtaine de blessés dans cet attentat.

Le ministère n’avait donné aucune précision sur les victimes et il avait mis mis en place un numéro d’urgence à destination des familles (01 45 50 34 60).
plus:www.ouest-france.fr

Reprendre une entreprise, une opportunité pour se lancer

Crises album cover
Image via Wikipedia

A l’évidence, l’année 2009 s’annonce difficile. Pourtant, pour ceux qui se rêvent entrepreneurs, la reprise d’une entreprise, en difficulté ou non, se révèle comme un moyen de se lancer rapidement et sans trop de risque. A condition toutefois de bien choisir la société convoitée et de sécuriser son projet de développement.

Repreneurs, profitez de la crise !

Du fait de la crise, les entreprises en difficulté constituent un vivier d’opportunités pour les repreneurs qui pourront réinjecter des fonds pour les faire vivre et prospérer.

» Pourquoi reprendre une entreprise

» Ils créent une enteprise malgré la crise
Partage d’expériences

Ils se sont lancés en reprenant une entreprise, ils témoignent.

» « J’ai repris une TPE complémentaire à mon activité»

» «J’ai testé la société avant de la reprendre»

» «On peut conclure de bonnes affaires»

LIRE AUSSI

» DOSSIER – Lancer son entreprise en franchise

» Ces hommes et ces femmes qui créent leur entreprise pendant la crise

» Des outils gratuits pour mieux gérer votre entreprise

plus+:http://www.lefigaro.fr/

Quand la politique s’en mêle

Andy Roddick
Image via Wikipedia

L’affaire Peer n’en finit plus de rebondir. Bien que la WTA ait sanctionné les organisateurs du tournoi de Dubaï et qu’Andy Ram ait obtenu son visa pour le tournoi masculin, Andy Roddick, tenant du titre, a décidé de boycotter l’événement.

par Nicolas Cerbelle, le 21-02-2009
En refusant d’accorder en début de semaine un visa à Shahar Peer, sous prétexte de sa nationalité israélienne, les organisateurs du tournoi de Dubaï ont déclenché une vive polémique, assortie vendredi d’une sanction financière record de la part de la WTA. L’institution, qui avait laissé entendre qu’elle pourrait purement et simplement rayer de son calendrier l’épreuve émirienne, a finalement infligé une amende de 300 000 dollars au motif de «manquement aux règles du circuit». Peer recevra pour sa part la somme de 44 250 dollars, soit les gains qu’elle avait obtenus à Dubaï l’an dernier en simple et en double aux côtés de sa partenaire, Anna-Lena Groenefeld, indemnisée pour sa part à hauteur de 7 950 dollars.

La WTA joue les redresseurs de torts
«Les décisions que nous avons prises aujourd’hui (vendredi) ont pour but de redresser les torts subis par Shahar Peer, victime d’une politique injuste et discriminatoire de la part des Emirats arabes unis. Elles ont aussi pour but d’envoyer un message clair, à savoir que notre organisation ne tolèrera aucune discrimination de quelle que sorte que ce soit, et que ce qui est arrivé n’arrivera plus, ni aux Emirats ni ailleurs», a expliqué le directeur général de la WTA, Larry Scott, dans un communiqué. Les organisateurs se sont vus par ailleurs imposer trois conditions. Primo : que tous les joueurs aient le droit de prendre part au tournoi, quelle que soit leur nationalité (rappelons par ailleurs qu’Andy Ram a obtenu son visa pour le tournoi masculin sous la pression de la Fédération internationale de tennis). Deuxio : que la délivrance d’un visa à un joueur israélien soit fournie aux autorités du circuit huit semaines avant le début du tournoi. Tertio : que Shahar Peer bénéficie d’une wild-card pour le tableau principal en 2010, quel que soit son classement.

Suède-Israël à huis clos
L’argent ne soigne cependant pas tout les maux et Peer peut s’estimer à raison victime de discrimination même si le directeur du tournoi, Salah Tahlak, avait justifié son choix par peur de représailles après la récente offensive du Tsahal (armée israélienne) dans la bande de Gaza. L’incident «diplomatique» a en tout cas fait tâche d’huile sur la planète tennis. Le conseil municipal de Malmö a ainsi décidé que le premier tour de Coupe Davis opposant la Suède et Israël début mars, se déroulera à huis clos, la sécurité des spectateurs ne pouvant être garantie. Une campagne «Stop au match» a en effet été lancée en Suède et des milliers de manifestants sont attendus aux alentours de l’enceinte pour l’occasion.www.sport24.com

Diego Maradona, la troisième vie de l’éternel génie

Diego Maradona con la copa. Campeonato Mundial...
Image via Wikipedia

Meilleur joueur du monde au milieu des années 1980, le «Pibe de oro» a connu une longue descente aux enfers une fois sa carrière de footballeur achevée. Sa troisième vie de sélectionneur de l’Argentine, opposée mercredi soir à la France à Marseille, lui offre l’espoir d’une rédemption.

Sur la diagonale du fou, mais toujours au centre de l’échiquier. Désigné sélectionneur national de l’équipe d’Argentine, à la surprise générale, en octobre dernier, Diego Armando Maradona vit, à 48 ans, ses retrouvailles avec les terrains comme une régénérescence. Thaumaturgie de la passion, ce bain de jouvence dans le rectangle vert semble avoir ressuscité en lui l’âge d’or de l’enfance. Celle d’un gamin des bidonvilles affublé d’un talent hors norme.

Une renaissance tant son extraordinaire existence, vidée de sa raison d’être depuis sa retraite footballistique, enchaînée par de morbides turpitudes, consumée par les excès en tous genres – consommation compulsive de drogue et autres psychotropes, alcoolisme chronique, paranoïa aiguë, boulimie suicidaire -, faillit s’achever piteusement sur une overdose de cocaïne et de pilules amaigrissantes à l’aube du XXIe siècle. Sans traitement, son cœur fonctionnait alors seulement à 38% de sa capacité. Diego frôla à nouveau la mort en 2004 après un accident cardio-vasculaire. Sans oublier une rechute hépatique en 2007. À l’époque, la rumeur de son décès se répandit à travers le monde.

Reblog this post [with Zemanta]

La GB dénonce le secret bancaire suisse

Alistair Darling, British politician and Chanc...
Image via Wikipedia

Le ministre des Finances britannique Alistair Darling a dénoncé le secret bancaire des banques suisses, estimant que l’on ne pouvait pas « tolérer » l’évasion fiscale, dans des propos publiés par l’hebdomadaire britannique The Observer. La tradition du secret bancaire suisse a été mise à mal ces derniers jours par l’exigence de la justice américaine que la première banque du pays UBS révèle des informations sur des comptes secrets.

M. Darling a souligné que les autorités helvétiques devraient réformer les lois fiscales et bancaires du pays pour les aligner avec celles en vigueur en Europe. « Je pense qu’il est important qu’il y ait de la transparence. Personne ne sait ce qui se passe. Ce n’est pas bien, en fait plus de la moitié des problèmes découlent du fait que l’on ne sait pas ce qui se passe », a déclaré le ministre cité par le journal. « C’est l’une des choses que la Suisse doit régler. Si (la Suisse) veut faire partie de la communauté internationale, elle doit être ouverte », a-t-il poursuivi.

Reblog this post [with Zemanta]

Le G20 pour la régulation du marché

BERLIN - FEBRUARY 22:  French President Nicola...
Image by Getty Images via Daylife

Les Européens du G20 réunis dimanche à Berlin sont d’accord pour une régulation et une surveillance de l’ensemble des acteurs des marchés, y compris des fonds d’investissement spéculatifs (hedge funds), ont indiqué des sources gouvernementales allemandes.

Reblog this post [with Zemanta]

La situation d’Opel est plus préoccupante que prévu, selon la presse allemande

Adam Opel GmbH
Image via Wikipedia

Le constructeur allemand Opel, filiale de l’américain General Motors, a besoin de garanties publiques plus élevées qu’attendu, affirme vendredi 20 février Der Spiegel. Le gouvernement chiffre désormais à 3,3 milliards d’euros le besoin en liquidités d’Opel. Il était question jusque-là de garanties publiques pour 1,8 milliard, rappelle l’hebdomadaire allemand à paraître lundi, et qui a diffusé l’information à l’avance.

Opel a aussitôt réagi en publiant une déclaration, qui n’infirme ni ne confirme le chiffre avancé par le magazine. « Nous ne donnons pas de chiffre », explique un porte-parole de GM Europe. Opel se contente d’affirmer que l’Etat fédéral et les Etats régionaux concernés par les usines du constructeur sont informés de « tous les détails ». Le constructeur rappelle également qu’il souffre très fortement de la chute brutale des marchés automobiles et des effets de change avec la livre britannique et le rouble russe.

Reblog this post [with Zemanta]