Anheuser-Busch InBev pourrait supprimer des centaines de postes

LONDRES (Reuters) – Anheuser-Busch InBev pourrait supprimer des centaines d’emplois en Grande-Bretagne, rapporte l’édition dominicale du quotidien The Independent, citant une note interne du brasseur.

Dans un courrier électronique, Stuart McFarlane, le président d’AB InBev pour la Grande-Bretagne, dresse une liste des secteurs dans lesquels des compressions de personnels sont envisageables après la fusion de l’américain Anheuser-Busch et du belge InBev.

Les suppressions de postes pourraient concerner en particulier le secteur des ventes de l’ancienne entité Anheuser-Busch.

AB InBev, désormais basé en Belgique, emploie 120.000 personnes dans le monde, dont 2.500 en Grande-Bretagne.

Le groupe n’était pas joignable pour commenter cette information.

Lorraine Turner, version française Nicolas Delame

Publicités