Sarkozy propose des Etats généraux pour l’outre-mer

Nicolas Sarkozy, a watermark was present that ...
Image via Wikipedia

Le chef de l’Etat annonce une enveloppe de 580 millions d’euros pour les DOM et propose la création d’une collectivité unique par département d’outre-mer.

Il se savait très attendu sur le sujet. Recevant à l’Elysée les élus d’outre-mer, le président de la République Nicolas Sarkozy a annoncé jeudi une enveloppe de 580 millions d’euros pour les DOM, dont 280 millions au titre du RSA.

Nicolas Sarkozy, qui s’est exprimé jeudi à 19 heures sur les antennes de RFO, a par ailleurs affirmé qu’il se rendrait en Guadeloupe «dès le calme revenu» afin d’y ouvrir une série d’états généraux pour débattre «des grands enjeux» dans chacune des collectivités ultra-marines. «Je vous propose que nous nous mettions d’accord sur un processus étalé sur trois mois. Il s’agira de la plus grande consultation jamais réalisée en outre-mer», a lancé le chef de l’Etat à la trentaine d’élus de Guadeloupe, Martinique, Réunion et Guyane, réunie à l’Elysée.

Reblog this post [with Zemanta]

40% des Français font confiance à Sarkozy

France. La côte de popularité du président de la République remonte. En août, 40% des Français affirmaient lui faire confiance, soit une hausse de 4 points.

Selon un sondage CSA pour iTele-Le Parisien-Aujourd’hui en France rendu public vendredi, la cote de popularité de Nicolas Sarkozy est nettement remontée en un mois, 40% des Français affirmant lui faire confiance en août (+ 4 points) et 51% ne pas lui faire confiance (- 5 points).
L’écart entre les opinions favorables à M. Sarkozy et les opinions défavorables revient ainsi de – 20 points en juillet à – 11 points en août, tandis que 9% des personnes interrogées (+1) ne se prononcent pas.
La cote de confiance du président de la République est devenue négative en février, selon le baromètre de CSA.
Celle de François Fillon a également progressé en août par rapport à juillet, 45% (+1) des Français lui faisant confiance et 45% (-4) ne lui faisant pas confiance.
La cote de confiance du Premier ministre était négative depuis le mois de mai, selon CSA.
Sondage réalisé par téléphone le 30 juillet auprès d’un échantillon représentatif de 1.005 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué d’après la méthode des quotas.Plus+