Obama dévoile son plan pour sauver les propriétaires

Federal Home Loan Mortgage Corporation (Freddi...
Image via Wikipedia

CRISE – Au moins 75 milliards de dollars (et sans doute beaucoup plus) vont venir aider ceux menacés de saisie…

Après Wall Street, Washington veut sauver Main Street. Barack Obama a annoncé mercredi un plan de 75 milliards de dollars pour aider des millions de propriétaires menacés de saisie immobilière et s’attaquer à ce qui a précipité dans la crise la première économie mondiale.

«Nous sommes tous en train de payer le prix de cette crise de la propriété immobilière. Et nous paierons tous un prix encore plus élevé si nous laissons cette crise s’aggraver», a-t-il averti en annonçant ces mesures à Phoenix dans l’Arizona l’un des Etats les plus durement touchés par la crise immobilière.

Le plan aidera entre sept et neuf millions de familles à éviter la saisie, un sort connu en 2008 par plus de 3 millions de ménages américains incapables de rembourser leurs prêts.

Le plan n’aidera pas les «irresponsables»

Si le chiffre annoncé s’élève à 75 milliards de dollars, la note pourrait grimper à plusieurs centaines de milliards de dollars au bout du compte. Une inconnue réside dans le coût pour l’Etat de son soutien aux organismes de refinancement hypothécaire Fannie Mae et Freddie Mac, dont la valeur nette comptable minimale doit doubler de 100 à 200 milliards de dollars chacun.

Obama a reconnu que son plan avait des «limites» et a affirmé la nécessité de réformer les pratiques des banques et des prêteurs, mais aussi de mettre fin au comportement irresponsable de ceux qui savaient qu’ils ne pourraient pas honorer leurs obligations. Il a prévenu, ce plan ne sauvera pas ceux qui ont agi «de manière irresponsable ou sans scrupules»

C’est de l’immobilier qu’est partie la pire crise que les Etats-Unis aient connue depuis des décennies, quand une multitude de propriétaires se sont retrouvés pris au piège des taux variables. La crise, devenue patente en 2007, s’est propagée par l’intermédiaire des produits financiers adossés à ces prêts, grippant le système financier, tarissant le crédit, ralentissant l’activité économique et la consommation, et gagnant l’économie mondiale.

http://www.20minutes.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :